Les nouvelles aventures extraordinaires du chafard

Poissarde comme un chat noir, résistante comme un cafard !

Mes chères petites langoustines en sucre,

comme vous pouvez le voir je suis en forme. Et oui, je sais, il est possible que suite au dernier article, je vous ai un peu beaucoup laissé en plan. (Oui, bon ça va, hein. C'était y'a à peine un an...) Bon commençons d'abord par

Mes petits caramels mous,
Y'a des anniversaires comme ça qui vous font vieillir plus que d'autres.
Il y a un an de ça, ou peut-être cent,  j'avais 32 ans et la vie devant moi... "Ou presque" est venu me murmurer le cancer. Ah bah super ! Jean-Michel Pète-L'Ambiance !

Sur sa lancée, il

Mes petites loutres en poils,

Ça fait une paye, hein ? (Plus de trois mois me soufflent les fayots du premier rang) Il est donc l'heure de vous faire un petit catch-up ! (Voui, presque comme la sauce...) Alors déjà, commençons par une très, très bonne nouvelle :
La chimio c'est comme

Mes petits burritos,

Je termine la 3ème semaine du cycle de la chimio 4/6 et – heureuse surprise – les effets secondaires de ce nouveau produit restent relativement supportables ! On se fait un petit rewind que je vous raconte tout ça ?
Il était une fois, un produit qui tue...
La dernière fois

Mes chers petits canards en sucre,
La dernière fois que je vous ai écrit, nous étions à J+4 de la troisième chimio et jusque-là, tout allait à peu près bien. Nous voici trois semaines plus tard et vous devez avoir plein de questions : l’atterrissage s’est-il finalement bien passé ou a-t-elle

Mes petits Pépitos,
Aujourd'hui, je vais vous parler un peu chimio et beaucoup mental. Mais avant, je vous demande deux secondes, j'ai un truc hyper important à aller faire.
*se lève, va chercher une boîte de Pépitos, revient, un gâteau dans la bouche*
(Désolée mais tous les toubibs sont formels : faut écouter

J'aurai pas dû défier le dieu de la chimio. Je crois bien qu'il est susceptible. Et rancunier avec ça. Et en plus, il a un humour à la con. Je vous raconte ça ?

D'abord, tu crois que tout s'est passé comme sur des roulettes
Tu es là, en train de baigner

Chère chimio,
Ma petite boule de sucre, ma jolie guimauve toute rose,
Toi et moi, cela fait maintenant un peu plus de trois semaines que l'on se côtoie : toi, faisant ton travail de chimio et moi, travaillant d'arrache-pied pour rétablir un relationnel correct avec mon miroir (et a contrario laisser son

Chers Carambars, chères Carambettes,
Après quasiment 10 jours d'un suspense insoutenable, me revoici enfin en pleine forme (ou à peu près) et sans cheveux. (Nailed It !)

L'opération, c'est fait.
Ça ne s'est pas méga bien passé car je (on ?) l'avais pris peut-être un peu trop à la légère et du coup,

Mes petites loutres en sucre,
Désolée, j'ai laissé passer un peu de temps cette fois-ci. Il m'en fallait pour digérer toutes les nouvelles avant de vous en parler. Les voici donc :

Petit coup de rétroplanning
Tout d'abord, lundi je me fais de nouveau opérer pour poser la chambre implantable dans laquelle sera ensuite

J'entends déjà la foule en délire réclamer la suite à corps et à cris... La voici donc.
Cette semaine nous avons donc revu le chirurgien (Dr Pop pour les intimes) et qui nous a donc donné les résultats de l'opération (la fameuse biopsie sur spécimen) et ceux-ci sont assez positifs dans

Pour ceux et celles qui n'auraient pas suivi, je me suis faite opérée hier matin par la rock star de notre campagne dans une clinique assez réputée. Et effectivement, tout ce beau monde a tenu ses promesses : l'opération s'est bien passée et je sors aujourd'hui. Fingers in the nose, quoi.

L'opération
Du coup,

Après une petite dizaine de jours dans le plus grand déni, j'ai rencontré mon chirurgien, sorte de rock star locale si j'en crois les réactions chaque fois que je mentionne son nom. Raison pour laquelle nous l'appellerons le Dr Pop. (Oui, comme Iggy).

Rencontre du troisième type toubib
Ce bon vieux docteur

Après que le diagnostic a été posé, après qu'il a été assimilé et digéré, il m'a ensuite fallu l'annoncer au reste du monde : proches très proches, proches un peu plus éloignés et puis par la force des choses, les autres aussi.

Chéri, j'ai une tumeur. Tu me passes le sel,

Et maintenant, que vais-je faiirreuh ? …Gnagnagnagnaaaa… Que seurrra ma vie ?
Je ne vous la raconterai pas à l'envers... C'est vrai, je l'avoue, je le confesse, j'ai eu un gros moment de solitude, de faiblesse, de couardise, d'auto-apitoiement à la Gilbert Bécaud.
Et dès fois que ça ne suffise pas à

J'étais là, posée sur le pieu en attendant Benoît...
Il prenait sa douche je crois. À moins qu'il se lavait les dents ? Je sais, je sais, pour vous c'est qu'un détail mais pour moi... Non mais pour moi aussi en fait. Bref, j'ai croisé mes deux mains sur la poitrine, comme

Et si vous préférez faire les choses dans l’ordre…

D’autres guerrières…